Avertir le moderateur Les blogs du Téléthon sont hébergés par blogSpirit Téléthon 2015 header

10/06/2014

Guillaume Hussenot, projet d'un long métrage-solidaire !

La Lune d'un.jpg

 

Cinéma

Le tournage du long métrage «La lune d’un peu plus près» devrait se dérouler sur Montignac et sa région au mois d’août. A condition que les porteurs du projet, la famille Hussenot, parvienne à réunir le financement nécessaire. Pour ce faire, ils ont lancé un appel aux dons via le site internet participatif Ulule.fr.

C’est une histoire de famille comme il en existe peu. Une histoire de famille peu ordinaire où les gens ne se déchirent pas, ne cherchent pas à s’entretuer. C’est une histoire de famille où chacun se met au service de l’autre, sans fard, sans artifice.

Et au milieu il y a Guillaume Hussenot, atteint d’une malade génétique neuro-musculaire évolutive.

Et au milieu il y a un rêve, le cinéma. Et ce rêve, c’est «la lune d’un peu plus près», un projet de long-métrage. Et pour le réaliser, des cousins ont décidé de s’unir.

Dans la famille Hussenot, il y a Guillaume, qui vient de dépasser les 40 ans. Il vient de passer 20 ans de sa vie à diriger des ateliers théâtre et vidéos pour enfants. Il a créé aussi une quinzaine de films, et autant de spectacles vivants. Il a même fait l’acteur pour un court-métrage et a créé son one man show. Rien que ça. Dans la famille Hussenot, il y a aussi Sébastien, son frère. Là encore la caméra n’est pas loin puisqu’il a longtemps été assistant opérateur et chef opérateur. Il s’est aujourd’hui tourné vers la production au sein de sa société La luna production.

Dans la famille Hussenot, il y a aussi Camille Robert, la cousine réalisatrice de documentaire. Il y aussi les autres cousins, très nombreux.

Adolescents, ils s’amusaient à tourner des films en Super 8. Ils avaient même créé une association pour cela. La passion a pris le dessus et les a entraînés dans des carrières tournant toujours autour du cinéma.

Alors quand Guillaume les a réunis pour leur expliquer son projet, ils ont tous dit oui.

Naturellement. La lune d’un peu plus près, un projet de long métrage tiré du journal écrit pendant des années par le garçon qu’il voudrait voir aujourd’hui porté à l’écran.

Un scénario simple. L’histoire de Benjamin, un handicapé qui souhaite monter une comédie musicale et qui pour y parvenir réunit une troupe de théâtre. Et puis intervient le fantastique. L’esprit de Benjamin se retrouve emprisonné dans le corps d’Elliot, un jeune gamin d’une dizaine d’années de la troupe de théâtre. Et inversement, l’esprit d’Elliot se retrouve dans le corps de Benjamin. Ensemble ils cherchent à comprendre pourquoi une telle situation et comment en sortir pour que chacun regagne la place qui est la sienne en ayant appris quelque chose. Une sorte de parcours initiatique dans les méandres de l’inconscience, du rapport au corps et à la création.

Il y a du Guillaume dans Benjamin. Beaucoup. Notamment dans la narration du quotidien duhandicap. C’est d’ailleurs Guillaume qui jouera Benjamin. Le tournage est prévu pour le mois d’août sur Montignac, Sarlat et la Chapelle-Aubareil. (...)

Appel aux bonnes volontés

Les personnes qui seraient intéressées par le projet et qui souhaiteraient y prendre part peuvent se rendre sur le site Ulele.fr http://fr.ulule.com/lune-pluspres/ ou envoyer un chèque auprès de l’association Lux Mea Lex rue des Jardins à Montignac en précisant bien le titre du film ansi que leurs coordonnées complètes pour être tenues au courant de l’évolution du projet.

 

Les commentaires sont fermés.